mardi 5 septembre 2017

"LA CONSCIENCE DANS TOUS SES ETATS"


Que manque-t-il à l'homme pour être lui ?

A la fin de ma conférence intitulée " Le point de vue d'un physicien sur la conscience " j'ai fait l'affirmation suivante, sans avoir au préalable donné d'explication:

" Les valeurs morales et spirituelles telles que le DÉTACHEMENT, le DON DE SOI, plus l'AUTHENTICITÉ, la CONFIANCE, la FOI et l'INTUITION découlent naturellement du comportement le approprié lorsqu'on a compris la nature du temps et de l'information proposée par la Théorie de la Double Causalité."

C'est cette explication que je fournis sur cette page. Je ne pouvais pas le faire dans l'exposé car la mise en relation d'un seul de ces six termes subjectifs avec la physique, même hautement vulgarisée, aurait gêné l'auditoire et décrédibilisé l'ensemble de mes propos. Je me suis donc contenté de faire un parachutage final de cette affirmation, ce qui avait un double avantage:

    Enchanter les consciences actives avec l'espoir que la science pourrait bien un jour ré-humaniser le monde.
    Soulager les consciences passives de la problématique pour elles effrayante d'avoir à douter de leur équipement.

C'est un peu comme si je voulais tenir compte de la probable présence d'aliens qui en seraient dépourvus dans la salle. Je ne peux en effet m’empêcher de penser depuis un certain temps déjà, face à la résistance énorme et l'incrédulité totale suscitées par mon affirmation que l'homme serait équipé d'un ESPRIT bien distinct de son cerveau, que l'humanité pourrait bien se décomposer en deux sortes d'individus: les uns dotés d'une conscience passive c'est à dire n'ayant pas d'ESPRIT - après tout, puisqu'il y tiennent à ce point - et les autres dotés d'une conscience active bien équipée, mais avec une tendance pour les premiers à écraser les seconds par leur intelligence - compensation oblige - en profitant de la croyance soigneusement inculquée - par l'école et les médias notamment - que cet équipement n'existe pas.

En préambule et en complément à la planche en bas de page (planche 12 de ma conférence), voici quelques rappels sur le temps et l'information selon la TDC: nous n'évoluons pas dans le temps mais nous faisons évoluer nos lignes temporelles hors du temps. Lorsque le temps semble s'écouler, notre futur change en même temps que notre présent. Ce qui préside à ce changement n'est pas seulement la mécanique mais aussi notre collectif de consciences. Au niveau individuel cela se traduit par l'action de l'ESPRIT, à priori individuelle (l'ESPRIT = nous-mêmes hors du temps). Cette action consiste à transférer des informations que j'appelle "exotiques" - mais bien identifiables en physique - de l'ESPRIT au cerveau, par l'intermédiaire de la prise de conscience qui ouvre le canal habituellement fermé par l'ego et le mental. Ces informations président alors au déplacement de notre ligne temporelle le long de la 5ème dimension (ou de toutes les dimensions supplémentaires). On peut le voir aussi comme une intrication quantique entre le présent et le futur (normal, il sont simultanés) qui permettrait d'étendre le modèle Orch'OR de Penrose à toute l'étendue du temps et non pas simplement au présent.

Il en découle que nous devons raisonner d'une part hors du temps, d'autre part en prenant en compte un facteur essentiel: l'ESPRIT, conçu comme source d'informations indispensables à la création de notre réalité dans le futur. Cette création se traduit par un déplacement de notre ligne temporelle sous le contrôle du libre arbitre, ce déplacement étant généralement insupportable au maître de notre automate: l'ego. Il en résulte tout ce qui suit:

Le DÉTACHEMENT consiste à détacher l'ego, qui est le contrôleur usurpé de notre automate, de l'ensemble des conditionnements qu'il entretient et qui donnent un sens falsifié à notre vie, lesquels finissent toujours par nous faire souffrir. Ce qui nous fait souffrir est ce à quoi l'on est attaché, or rien n'est éternel et surtout, ce n'est pas l'ESPRIT qui est attaché mais l'ego, c'est à dire l'image fausse que nous avons de nous-mêmes et que l'ego s'acharne à construire, croyant être le seul maître. Cela ne veut pas dire qu'il faut se détacher de tout, car l'attachement est une condition humaine, et dans ce cas l'astuce est de s'attacher à des choses ou personnes qui permettent de se détacher d'autres choses ou personnes encore plus conditionnantes... Bref, en TDC, le détachement est ce qui permet à notre ligne temporelle de revenir sous le contrôle de l'ESPRIT, donc de pouvoir évoluer.

Le DON DE SOI est ce que notre ESPRIT donne à la vie et aux autres et qui est notre véritable raison d'être sur terre. Cela concerne notre différence, notre originalité (nos qualités comme nos défauts), notre façon de nous exprimer lorsque nous sommes nous-mêmes, nos talents, notre créativité, etc.. Nous avons tous quelque chose de précieux à donner et personne d'autre que nous-mêmes ne peut déterminer de quoi il s'agit. On peut identifier ce que nous avons à donner par tout ce qui nous procure de la joie, une joie authentique qui n'a rien à voir avec le plaisir ressenti par l'ego. Dans ce dernier cas il ne s'agit d'ailleurs pas d'un don mais d'un reçu. Le vrai don procure automatiquement de la joie d'exister (certains disent AMOUR) à celui qui donne. C'est pourquoi en TDC, le DON DE SOI est ce qui permet de remplir notre réservoir d'essence (AMOUR sans additifs, de préférence) afin que la pluie dans le futur soit plus abondante.

L’AUTHENTICITÉ est la condition requise pour parvenir à un état d'être qui correspond à l'ESPRIT et non à l'ego. On parvient à être authentique lorsqu'on réussit à dissocier l'égo de son être intérieur (ESPRIT), par exemple au cours de la méditation où l'on observe ses pensées, plus généralement au cours de toute activité qui nous permet de nous déconditionner vraiment. Un bon indice d'authenticité est le sentiment de bonheur hors de toute satisfaction, simplement le bonheur d'exister au temps présent avec la sensation que par exemple notre statut social, notre richesse ou notre pauvreté, n'ont strictement rien à voir là-dedans, le bonheur étant simplement acquis par le fait d'exister dans l'ESPRIT, c'est à dire d'être nous-mêmes, que cela soit clochard sous les ponts ou star des médias. Mieux vaut d'ailleurs clochard sous les ponts pour maintenir l'AUTHENTICITÉ. En TDC, elle mène à l'éveil de l'être intérieur ou ESPRIT.

La CONFIANCE est l'état naturel dans lequel on se retrouve lorsque par exemple rien ne va plus mais que fort heureusement, nous avons rejoint l'ESPRIT. Ce dernier sait bien qu'il est normal de vivre des épreuves car elles le font évoluer, il sait qu'il est normal de ne pas comprendre pourquoi tout cela nous tombe dessus parce que les voies par lesquelles les évènements arrivent sont impénétrables. Il sait que si son heure est venue ce n'est pas un problème, il sait qu'il doit cependant être impeccable dans ses actions - même si elles sont peu reluisantes: rien à voir avec l'impeccabilité de l'ego - car c'est là que son projet d'évolution l'attend. Il sait qu'il a pour cela la plus belle des facultés, c'est son INTUITION. Le fait de ressentir tout ce Savoir, s'agissant bien d'un ressenti car ce Savoir est non mental, mène à l'état de CONFIANCE... et en TDC, la confiance est ce qui permet de maintenir malgré les turbulences notre ligne temporelle dans la direction choisie par l'ESPRIT sans se laisser démonter par le présent.

La FOI est le plus grand atout que l'on puisse avoir car elle assure la domination de l'intelligence par l'ESPRIT dont elle sait qu'il est le seul détenteur du véritable Savoir. Elle est ainsi la garante d'un Savoir qui ne peut être aisément exprimé par des mots car il n'est pas mental. Encore faut-il avoir dissocié cette FOI de toutes sortes de croyances car la FOI est l'inverse des croyances, contrairement à ce que l'on croit usuellement et qui n'est qu'une fausse croyance de plus. Les croyances sont purement mentales et n'ont rien à voir avec le Savoir ou la connaissance. Le seul moyen d'enrichir ce Savoir est d'acquérir des connaissances en vue de l'expérience et mieux encore d'acquérir des connaissances directement par l'expérience. La FOI est alors l'atout qui nous permet d'éviter que ces connaissances n'iront pas entretenir le statut de l'ego qui risquerait de les transformer en principes ou en croyances. Seule la FOI inspirée par l'ESPRIT est bien placée pour décider de ce que l'ego doit considérer comme connaissances valables. Elle agit ainsi en tant que représentante du libre arbitre pour ce qui concerne ce que doit penser le mental, cela étant le seul moyen par lequel l'ESPRIT peut parvenir à contrôler le cerveau. Il est facile de comprendre que sans FOI le mental prédomine, parfois même subtilement en nous faisant croire que nous maitrisons très intelligemment notre ego (l'intelligence = le discret retour de l'ego), mais cette prédominance du mental, caractéristique des intellectuels qui se savent intelligents, finit toujours par les tranformer en automates. Seule la FOI peut les en sauver, car elle est tout à la fois l'intelligence du Coeur et de l'ESPRIT... Et pour revenir en TDC, la FOI est ce qui maintient la connexion entre le cerveau et l'ESPRIT après la prise de conscience (voir planche 12), cette connexion étant la clé de son action sur le futur (via une 5ème dimension enroulée), c'est à dire la clé de "L'Ame agit": elle use notamment abondamment de l'art méconnu de visualiser son futur comme déjà réalisé.

L'INTUITION est la plus puissante des facultés de l'ESPRIT car elle offre une liaison directe - sans passer par le mental - avec la source d'informations dont nous avons tous besoin pour vivre: nous-mêmes. Elle est à ce titre le complément de la FOI, laquelle puise ses informations dans le mental et les sélectionne elle-même pour éviter que cette sélection ne soit faussée par l'ego, ou ce que l'on appelle l'intelligence. On a tous besoin de deux sources d'informations, la première en provenance de notre cerveau, la seconde en provenance directe de l'ESPRIT qui est lui-même relié directement à notre raison d'être sur terre. Lorsque l'ESPRIT ressent que la FOI n'a pas suffisamment d'informations à donner à l'ego pour qu'il puisse résoudre ses problèmes, ce dont rarement l'intelligence se rend compte, et que ces problèmes sont bel et bien pertinents pour l'ESPRIT (sinon il laisse tomber, c'est à dire qu'il laisse souffrir), alors ce dernier ouvre le canal de l'INTUITION pour offrir le complément indispensable. Ce canal ne peut cependant pas être ouvert lorsqu'on est trop conditionné. Dans ce cas il s'ouvre lorsque le mental est distrait voire endormi, par exemple en état de demi-sommeil ou lorsqu'on grimpe sur une montagne ou dans un autobus... Et enfin en TDC, l'INTUITION est une information exotique rétrocausale par excellence car elle parvient directement à la conscience: elle est une synchronicité vécue intérieurement, au lieu de l'être par le biais des évènements extérieurs.





Enregistrer un commentaire