lundi 26 septembre 2011

"TRAVAILLER AVEC SES REVES"


 Par Inelia Benz

Le travail ascensionnel n’est rien d’autre que le déplacement d’un niveau vibratoire faible à un niveau plus élevé, c'est-à-dire un niveau plus puissant et beaucoup plus agréable. Le but suprême est de vivre dans un état d’Unité, et de ressentir dans notre corps physique ainsi que dans cette identité individuelle notre Maitrise, notre grandeur.

Nous faisons cela par des étapes très simples.

Une des étapes est de nettoyer notre spiritualité ou notre énergie, notre corps, notre corps physique, notre corps mental, notre corps émotionnel et notre ego des énergies négatives. L’énergie négative qui est bloquée dans ces corps réside sous forme de mémoires, de programmations, de crépitements (ou karma), d’émotions, de pensées et de souvenirs.

Notre vie nous met en face de situations, d’évènements, de personnes qui font remonter notre négativité à la surface, dans de telles situations nous ne pouvons pas nécessairement la faire sortir. Pour autant elle est ancrée en nous de manière très profonde.

C’est un chemin très dur.

Une voie simple est de travailler avec nos rêves. Notre moi supérieur a un très bon moyen de nous donner l’opportunité de faire sortir de nous les vielles énergies qui sont profondément ancrées, en nous donnant des rêves qui vont nous amener à exprimer et à faire sortir de nous les émotions et les autres expressions négatives. Nous les appelons des cauchemars. Un cauchemar récurrent nous indique quelque chose que nous devons extraire de nous au plus vite.

La manière de les faire sortir, afin qu’elles n’apparaissent pas dans notre vie quotidienne, est que, lorsque le rêve devient bouleversant et que nous nous réveillons, plutôt que de nous plonger dans la négativité, nous devons simplement nous dire « elles sont en train d’être extraite », et nous devons permettre et autoriser ces pensées négatives, ces émotions, ces sensations, ces manifestations de notre corps physique, de couler, d’aller et de grandir afin qu’elles quittent notre être.

Nul besoin d’analyser le rêve. Le contenu n’est pas important. Ce sont les sensations, les émotions, les pensées et manifestations physiques qui ont besoin d’être autorisées à s’exprimer énergétiquement à l’intérieur de nous afin de sortir. Nous ne nous engageons pas, ni ne sombrons dans la négativité, nous les laissons simplement s’exprimer énergétiquement.

Si vous ne vous souvenez pas de vos rêves, vous pouvez quand même travailler avec cela. Vous vous réveillerez d’une certaine manière et s’il s’agit d’un sentiment négatif, faites cet exercice.

Une note positive pour finir, quand nous rêvons dans de nouveaux états d’existence positive, lorsque nous nous réveillons, nous plongeons dedans, le revivons et nous souvenons de comment nous nous sentions. Ils sont ainsi inclus dans notre signature vibratoire présente. Le mettre sur papier nous permet de nous souvenir aussi souvent que nous le souhaitons, de comment nous nous sentions.




Bill Ryan continue à présenter le travail de Inelia Benz. Vous avez entendu parler des milliers, voire des millions d’êtres avancés qui sont ici sur la Terre, travaillant discrètement derrière la scène dans les coulisses pour s’assurer du succès du Plan Divin pour cette époque. Et bien, Inelia est un exemple pertinent de ces Buddhas ordinaires.