vendredi 11 avril 2014

"LES SIDDHIS"


Les fameux siddhis sont ils réels? .... dans votre expérience, bien sûr! S'ils le sont, est-ce que ces pratiques peuvent conduire à en faire l'expérience? Je sais que beaucoup d'enseignants préviennent qu'ils sont simplement une distraction et un piège pour l'ego, mais pour moi, ce serait la preuve de la capacité de l'homme à aller au-delà de ce que l'on nous a enseigné.


Leçon 243 - Méditation et pouvoirs (siddhis)

Q: J'ai fait des expériences avec les mantras et je crois fermement qu'il y a quelque chose au-delà de la science, qui fait effectivement partie de la science mais qui ne sera pas exploré par les scientifiques modernes occidentaux car cela les dépasse. Le son est une vibration et certains sons et vibrations peuvent affecter notre environnement et notre voisinage de la façon que nous souhaitons. Je me considère moi-même comme un scientifique de la spiritualité (Rishi) utilisant le pouvoir de l'esprit jusqu'à ses limites.

J'ai quelques questions concernant les siddhis et le samyama. Il est dit que peu importe l'objet de la méditation, le yogi ressent « comme s'il tombait dedans... ou ne faisait plus qu'un avec ». J'ai médité sur une petite flamme entre mes sourcils et j'ai eu la sensation étrange de tomber dans la flamme et de cesser d'exister et la flamme cesse de même. Puis-je demander quels effets cela aura sur moi? Vais-je prendre la nature de la flamme?

Pensez vous qu'il soit possible de manipuler l'énergie de la matière et d'envoyer un objet dans le néant en utilisant simplement la volonté et qu'il soit également possible de mouvoir une chose d'un endroit à l'autre? Dans le livre de Swami Rama « Living with the Himalayan Masters » il déclare que c'était possible, qu'il l'avait appris, mais avait arrêté après en avoir fait la promesse à son gourou. Quels exercices ou méditations doit-on faire pour obtenir de tels siddhis? Patanjali ne les mentionne pas dans ses sutras.

J'espère vos conseils.

R: Merci d'avoir écrit pour partager.

Le rôle de la science est de dépasser les nouvelles frontières de la connaissance et d'appliquer ce que l'on a appris de façon pratique. Le royaume intérieur infini de l'humanité est la prochaine grande frontière de la science, la science du yoga.

L'éventail complet du yoga va au-delà du mental dans la pure conscience de félicité. Le mental n'est que la toute petite partie émergée de l'immense iceberg de la conscience divine infinie silencieuse, notre essence. Vous découvrez déjà cela dans vos expériences de méditation. Le yoga n'a pas pour principal objectif d'augmenter le pouvoir du mental dans le monde pour effectuer des miracles, etc. bien que ce soit un sous-produit. Mieux vaut ne pas trop s'y attacher, il ne s'agit que du paysage (scenery). Pour davantage de détails, faites une recherche avec « scenery » dans le topic index du site internet.

En mettant votre attention sur la flamme intérieure vous expérimentez les trois derniers membres sur les huit du yoga de Patanjali, l'attention se focalisant sur un objet (le dharana sur le flamme), allant au-delà de l'objet (dhyana/la méditation), jusqu'à un état de vacuité consciente sans aucun objet (le silence intérieur/le samadhi). Si ce processus est répété de façon systématique, jour après jour, avec le temps, le système nerveux s'ouvrira à l'expérience plus haute d'une félicité extatique sans fin et d'un amour divin débordant. Et, oui, vous obtiendrez également les siddhis, ceux dont votre vie maintenant illuminée peut avoir besoin pour servir votre propre Soi sous la forme de votre prochain. C'est ainsi que cela fonctionne.

Jésus a dit: « Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus »1 Ne mettons pas la charrue avant les bœufs, d'accord?

Quant à la méditation journalière sur une flamme au lieu d'un mantra ou de tout autre objet, je ne peux pas dire quel sera exactement le type d'ouverture de votre système nerveux. Vous savez à partir des leçons AYP que différentes vibrations ouvrent le système nerveux de façons différentes, certaines plus confortables et progressives que d'autres. Il vaut mieux s'en tenir à un support de méditation qui a fait ses preuves (tel qu'un mantra) et le garder au long cours. Creuser profond au même endroit avec une bonne pelle est d'habitude le meilleur moyen de trouver de l'eau, plutôt que de faire de petits trous un peu partout avec toutes sortes de pelles différentes.

Une fois la méditation journalière en place, avec le silence intérieur qui s'installe un tant soit peu, vous pouvez ajouter systématiquement, si vous le souhaitez, une pratique journalière du samyama tout de suite après la méditation. La série de leçons commençant avec la #149 couvre ce sujet. C'est l'application de samyama visant beaucoup plus que quelques pouvoirs mondains. L'illumination! Telle est la pratique de samyama, celle que Patanjali nous encourage à utiliser. Alors vous aurez tout, vous serez un voyant, un rishi.

Votre expérience est très bonne. Je vous souhaite tout le succès sur le chemin spirituel que vous avez choisi. C'est entre vos mains. Allez de l'avant avec sagesse. Courage!

Le gourou est en vous

http://www.aypsite.ch/lecon_243


Enregistrer un commentaire